La justice de Pilate : Introduction

procès de pilate

La responsabilité de Rome écarte celle du peuple juif dans la condamnation du Christ : cette vérité a été proclamée officiellement par l’Eglise catholique en 1563.

Il n’y a pas de minute officielle du procès du Christ. Il n’y a d’ailleurs aucune minute d’aucun procès de l’antiquité. Seules des plaidoiries de Demostène ou Simeon donnent des infos sur quelques procès grecs et romains. Ils apportent tous les deux leur point de vue d’avocat or il n’y avait pas d’avocat au procès du christ.

L’hypothèse d’un rapport du préfet Pilate à l’empereur Tebere a été évoquée par Tertullien au 2ième siècle mais ça reste improbable compte tenu de l’insignifiance de l’affaire pour l’autorité romaine.

La littérature profane est également mince sur le sujet. Les deux seuls auteurs à avoir évoqué ce procès sont l’historien juif Flavius Josephe dans ses Antiquités juives vers l’an 93 et Tacite dans ses annales au début du 2ième siècle.

Pour l’essentiel c’est en fait le récit des quatre évangélistes qui est la source principale du procès. Le problème de cette source est qu’elle provient de quatre points de vue différents. Chaque évangéliste le reprend à des motifs propres et les récits datent d’époques différentes. Sur les quatre, il est d’usage d’isoler les évangiles de Mars, Matthieu et Luc appelées synoptiques en raison de leurs similitudes. Celle de jean est composée plus tardivement et se veut la synthèse et le complément des trois autres.

Les quatre se complètent. Le récit de Marc sert souvent de source à Luc et Matthieu.

Le récit du procès débute chez les 4 par l’arrestation au jardin des oliviers. Elle est opérée par une section de la garde du temple conduite par des chefs religieux et escortée d’hommes d’armes.

L’arrestation est rendue possible par Judas, l’un des douze apôtres, qui livre son maître pour 30 deniers d’argent (ce qui correspond au prix d’un esclave) et le désigne en allant l’embrasser. Les acteurs de l’arrestation sont donc Judas, les grands prêtres et quelques hommes d’arme. L’autorité romaine n’apparaît pas encore. Sa compétence ne se dégage pas facilement du récit des faits…

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>