Le Fondamentalisme – Notion

fondamentalisme notionLe fondamentalisme peut surgir n’importe où se ressent le besoin de combattre une culture séculière.

Ce qu’ont en commun tous les fondamentalistes de par le monde, c’est la capacité à modifier leur message pour l’adapter à leur époque. Le fondamentalisme n’est pas limité au monothéisme. Les traditions religieuses sont des corpus de sagesse vastes, complexes, et fruits d’une élaboration au cours des générations. Les sources qui sont à leur fondement rapportent et interprètent les expériences du sacré qui conduisirent à la formation de leurs communautés religieuses. Les fondamentalistes s’empressent de s’adapter aux exigences du moment si cela peut servir les besoins de leur mouvement.Pour se gagner l’appui des petits noyaux de militants, les dirigeants fondamentalistes doivent persuader les croyants ordinaires d’ignorer les enseignements existants à propos du non recours à la violence et du recours à des voies pacifiques. Les recrues sortent des rangs des éduqués sans emploi ou sous employés, ou bien encore des professeurs, des ingénieurs, professionnels de la santé et autres professionnels des sciences appliquées, tous actifs, et dans des domaines de spécialisation par lesquels les sociétés en voie de modernisation essayent de rester dans la course.

Le fait que les mouvements fondamentalistes aient souvent dans leurs directions et leurs rangs des membres qui ont eu une éducation ou une formation dans les domaines des sciences appliquées, des techniques ou de l’administration explique pourquoi ils tendent à lire les Ecritures à la manière dont les ingénieurs lisent un plan : comme un banal ensemble d’instructions et de spécifications. Le contexte social et la culture politique régionale ou locale ont leur part dans les voies qu’emprunte le fondamentalisme.

Les fondamentalismes s’engagent à changer un monde qu’ils jugent sans Dieu, mais leur remède ne consiste pas à préserver ni à recréer le passé. Les fondamentalistes habitent l’univers matériel et technique moderne le temps d’essayer d’en briser la philosophie matérialiste, déshumanisante et pernicieuse.

Il convient de voir comment les fondamentalistes réagissent. Non pas en se languissant du retour de l’âge d’or de l’islam médiéval, mais en transformant le prophète en une icône du djihad global qui délivrera les Etats-nations modernes en les livrant à l’islam. Les fondamentalistes ne s’opposent pas au changement, ils s’en font une spécialité.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>