Techniques de mise en oeuvre et systèmes de la sécurité sociale

systèmes de sécurité sociale

 

 

L’Epargne

C’est une technique individuelle pour se prémunir contre l’éventualité d’un risque. Mais le niveau général des salaires est insuffisant et ce n’est pas bon pour l’économie du pays.

Le transfert du risque : l’assurance

Le coût de la garantie du risque est inclus dans le montant des cotisations. Donc, là encore, cela dépendra des revenus.

Le transfert de la responsabilité à la collectivité : l’assistance

L’assistance publique n’intervient que dans les cas de très forte indigence. On limite donc les risques couverts ainsi que le montant des aides. De plus, certains disent que cela nuit à la dignité humaine.

 La responsabilité

Seuls certains événements peuvent être couverts par ce biais (notamment les accidents du travail) mais encore faut il que l’on puisse établir un lien de causalité et que le responsable soit solvable.

Lorsque la prise en charge du risque est collective, ce sont les mutuelles (depuis 1950). Elles ont tendance aujourd’hui à se développer en droit de la Sécurité Sociale. L’adhésion y est libre mais quasi obligatoire.

Le système de la Sécurité Sociale est un système dont la caractéristique est d’organiser la redistribution visant à garantir la sécurité de ses bénéficiaires ; lesquels sont généralement amenés à contribuer à hauteur de leurs revenus.

 

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>